Pauline Croze – Jour de foule


J’ai passé des jours et
Des jours durant dans le noir
À rechercher la sortie
D’un sommeil labyrinthe
J’ai retrouvé le fil,
Tué le minautaure
Le premier pas dehors
M’a bouleversée mais pourtant
C’était un jour de foule
Comme les autres
C’était un jour de foule
Comme les autres
J’ai bien trouvé le temps
D’apprivoiser le cerbère
Un de ces rendez-vous
Qui ne rend pas jaloux
J’ai récité par cœur
Ma poésie brutale
Ou le mot idéal
Fait rime avec fatal
J’ai arrondi les angles,
Pour en faire un cercle parfait
Qu’il se mette à tourner
En-fin dans le bon sens
Et au dehors
Ce qui me paraissait banal est devenu extraordinaire
C’était un jour de foule
Comme les autres
C’était un jour de foule
Comme les autres
Comme les autres
Comme les autres
Comme les, comme les autres
Comme les, comme les





I spent days and
For days in the dark
To find out
From a labyrinth sleep
I found the wire
Killed minautaure
The first step out
I was shocked yet
It was a day crowd
Like other
It was a day crowd
Like other
I have found time
To tame the Cerberus
One of these appointments
That does not make jealous
I recited by heart
My brutal poetry
Or the perfect word
Made synonymous with fatal
I rounded the corners,
To make it a perfect circle
It starts to rotate
En-end in the right direction
And outside
What seemed commonplace became extraordinary
It was a day crowd
Like other
It was a day crowd
Like other
It was a day crowd
Like other
It was a day crowd
Like other
Like other
Since, as the other
Since, as the

Comments

Popular Posts